L’Ontario élargit les services de diagnostic des troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale

TORONTO – Le gouvernement de l’Ontario investit 2,8 millions de dollars par an pour élargir les services de diagnostic des troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF) dans 21 cliniques de diagnostic des TSAF financées par la province.

Avec ce financement supplémentaire, le gouvernement investit 10,1 millions de dollars en financement annuel dans les programmes et services relatifs aux TSAF et les services de diagnostic offerts aux personnes touchées par les TSAF.

« Un diagnostic et un accès à un soutien précoces pour les jeunes atteints des troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale peuvent améliorer considérablement leur capacité à apprendre et à grandir », a déclaré Todd Smith, ministre des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires. « Notre gouvernement s’est engagé à soutenir les familles touchées par les TSAF de manière à améliorer leur vie quotidienne. »

Pour les enfants et les jeunes touchés par les TSAF, une bonne évaluation diagnostique permet d’éclairer et d’améliorer l’accès aux soutiens et aux services qui répondent à leurs besoins individuels. Le dépistage et le diagnostic des TSAF sont souvent un processus en plusieurs étapes qui fait appel à plusieurs professionnels de la santé qui travaillent ensemble. L’accès précoce à ces évaluations favorise une intervention précoce, ce qui permet d’améliorer les résultats pour les personnes touchées par les TSAF.

« Notre gouvernement a toujours été déterminé à améliorer l’accès aux soins pour nos personnes les plus vulnérables et le financement d’aujourd’hui demeure conforme à cet engagement », a déclaré Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé. « Ce financement réduira les temps d’attente pour les services d’évaluation et de diagnostic des troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale et permettra aux familles de tout l’Ontario d’obtenir les soutiens dont elles ont besoin quand et où elles en ont besoin. »

(Lire plus…)

Miser sur les points forts : Atelier de renforcement des capacités familiales liées au TSAF

Joignez-vous à nous!
Atelier de renforcement des capacités familiales liées au trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF).

Le troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF) est un terme de diagnostic qui décrit les effets sur le cerveau et le corps des personnes dont la mère a consommé de l’alcool durant sa grossesse. Le TSAF est une condition qui dure toute la vie, et les personnes peuvent éprouver certaines difficultés d’ordre physique, mental, d’apprentissage, comportementale ou social.

En mars, le réseau de la Planification coordonnée des services organisera des ateliers interactifs en ligne pour aider les soignants de l’Ontario à accroître leurs connaissances et leurs compétences pratiques afin de soutenir les enfants et les jeunes atteints du TSAF. L’événement sera animé par des intervenants qui expliqueront aux soignants d’enfants et de jeunes atteints du TSAF comment reconnaître les symptômes de ce trouble. Ils recommanderont également des services de soutien et aideront les familles à se concentrer sur les points forts de leur enfant pour en constater les avantages.

Les participants exploreront les ressources utiles sur le TSAF, les programmes et soutiens provinciaux pertinents et d’autres soutiens financiers.

Date : 18 mars 2021
Horaire : 10h – 12h30

Hâtez-vous de réserver, le nombre de places est limité! Inscrivez-vous dès aujourd’hui à https://www.surreyplace.ca/fr/fasd-workshops/

(en anglais) I See Your Eye-Rolling And It’s Time To Stop

The last time it happened we were at the apple orchard. My daughter, a teen with a disability called FASD (fetal alcohol spectrum disorder), hopped on the train trolley and sat on the opposite side of the train away from me. She was in a prickly, anxious mood and clearly didn’t want to be near me.

That’s all fine and good, but COVID protocols had been mentioned verbally, once, by the train conductor. And he said each family should sit together. The train car was open on the way back and she sat across from me instead. Part of her brain-based disability is memory impairment, and another part is processing speed. She might hear something one minute and literally have forgotten it within the next 15 minutes, or she could still be thinking about what she heard three to four minutes after that.

Sometimes I like to say my daughter needs a translator. It’s the nature of her disability. The older she gets, the less she wants me around and that is part of the process of growing up. Anyway, for whatever reason, that day I missed her cue and forgot to translate. My daughter’s disability is mostly invisible, which comes with some challenges when interacting in the community.

People see her not do what they just said to do, and oftentimes, they react with hostility and rudeness. Frequently, her behaviour is not intentional.

But people don’t know that, because her disability is mostly invisible. There are no visual triggers that would show you she has a disability of any sort. Someone sees her sit and assumes she’s being defiant. They make a snappy comment in a louder tone, just as the conductor and a second employee both did that day.

In a split second, I caught her looking slightly embarrassed, eyes turned down to the ground. She moved back over to sit beside me as the train conductor and another employee both turned and rolled their eyes. I know this look too well. It’s a look that tells me you think she did it on purpose. Sometimes there’s a tiny snort or a dismissive grunt. I have seen and heard it so many other times. The one that says: just another rude defiant teenager or just another rude kid.

(Read more…)

(en anglais) New Ontario Groups for Adults with FASD or Suspected FASD

  • Ontario Social Group for Adults with FASD or suspected FASD

Join us to meet others with FASD throughout the province. You will see some old friends and make new friends. During these sessions, we will talk about what matters to you. We will share information and learn something new, all from the comfort of your home. Participate in the discussions at your comfort level, everyone is welcome!

When: Wednesday, February 10, 2021 at 6:30 -7:30 p.m. and Wednesday, March 10, 2021 at 6:30-7:30 p.m.

Pre-Registration is required:  https://bit.ly/3rcubVI

  • Ontario Education Group for Adults with FASD or suspected FASD

Opportunity to learn effective strategies for reducing stress or anxiety with Sabrina Peacock from In(tu)ition. This session will cover: COVID, loneliness and fatigue, recognizing the signs and asking for help, introduction to breath work and mindfulness activities, create a wellness plan together, and free mindfulness resources

When: Wednesday, February 17, 2021 at 6:30 – 8:30 PM

Pre-Registration is required: https://able2-org.zoom.us/meeting/register/tZ0lceusrDIrGNdB-XW8d7w7rIsGhwfEjvj1

For More Information:  613-761-9252 Ext. 234 or fasd@able2.org

(en anglais) Introducing the Parents Helping Parents Project

The Toronto FASD Network and the Toronto FASD Leadership Team are pleased to announce:

The launch of the PARENTS HELPING PARENTS PROJECT, a phone support resource provided by Parent Mentors (parents and caregivers of children, youth and adults affected by FASD) prepared to listen to, support and share personal coping strategies with other parents and caregiver of individuals affected by FASD.

As a peer mentoring resource it is not a crisis line and cannot offer therapeutic or clinical interventions. However, it can provide information where parents and caregivers might access those interventions, as well as information about other community resources.

Callers can expect confidentiality, except in situations where there is a risk of harm to oneself or to others.

When: As of February 8, 2021, 7 days a week, 10:00 A.M. – 10:00 P.M.
How: Call 647 572-4519 to access a Parent Mentor.

The Parents Helping Parents Project is funded through the Ministry of Children, Community and Social Services.

Adopt4Life se déploie dans plus de régions et ajoute également un rôle bilingue provincial!

Ces opportunités d’emploi intéressantes sont optimales pour les personnes ayant une expérience directe de l’adoption, de la parenté, des soins coutumiers et / ou du placement familial, qui ont l’habitude de plaider pour des soutiens pour leurs enfants et / ou de fournir un soutien par les pairs dans leur communauté.
Êtes-vous intéressé à établir des partenariats avec les familles, les fournisseurs de services, les sociétés d’aide à l’enfance et les agences de bien-être des enfants et des familles des Premières Nations, autochtones et métis pour fournir un soutien et des conseils aux parents adoptifs, parents et de soins coutumiers tout au long de leur cheminement parental ? Êtes-vous passionné par l’engagement familial et par le soutien nécessaire aux parents et aux soignants, en réduisant l’isolement et en normalisant leur expérience? Avez-vous une forte capacité de renforcement des relations et un vif intérêt à assurer la permanence des enfants? Si des horaires flexibles et la possibilité de travailler avec une organisation engagée à soutenir les communautés marginalisées sont importants pour vous, alors Adopt4Life est à votre recherche!

Ils ont quelques ouvertures de liaison régionale avec les parents:

 

(en anglais) NEW: 6-week live online mindfulness programs

We are happy to share two new opportunities for children and teens:

  • 6-week Live Online Mindfulness Program for Kids
    The 6-week online mindfulness course for children will present a range of strategies to help children learn to focus, concentrate and calm difficult emotions. A variety of valuable mindfulness resources including « Marvin the Mindful Marmot » and « Marvin the Mindful Marmot Comes to His Senses » will be shared to promote self regulation skills and greater present moment awareness.
  • 6 Week Live Online Mindfulness Program for Youth
    The 6-week online mindfulness course for teens will focus on developing and deepening self awareness skills through mindful movement, music and journaling. Through yoga, guided relaxations and breath exercises, teens will learn how to reduce anxiety, improve focus and develop their emotional regulation skills.

Deux nouveaux groupes virtuels à l’échelle de la province pour les adultes vivant avec le TSAF!

Le programme de ressources sur l’alcoolisation fœtale d’ABLE2 est heureux d’annoncer les deux premiers groupes virtuels à l’échelle de la province pour les adultes vivant avec le trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF):

  • FASD Educational Group
  • FASD Social Group

Les deux groupes auront lieu chaque mois. Vous pouvez participer à votre niveau de confort dans le confort de votre maison.

Rejoignez l’animatrice, Darlene Donnelly, le 27 janvier 2021 à 18h30 pour en savoir plus sur le groupe éducatif et pour entendre leur conférencier invité. Ensuite, restez pour la deuxième heure – une introduction au groupe social provincial.

Pour lancer le groupe éducatif, FARP est heureux d’annoncer que Tanya, une experte dans le domaine du TSAF, et une éducatrice certifiée sur le TSAF avec une expérience vécue, donnera une conférence informative et inspirante sur le TSAF tout au long de la vie pendant la première heure. Tanya les rejoindra de temps en temps pour co-animer les groupes sociaux.

La deuxième heure sera une introduction au groupe social et une occasion de rencontrer de nouveaux et anciens amis. Lors de cette première réunion, ils auront votre avis sur la façon de faire des groupes sociaux un endroit amusant et sûr pour se rencontrer pour partager des idées et apprendre à connaître les autres.

Remarque: les groupes ci-dessus sont réservés aux résidences de l’Ontario

Date: 27 janvier 2021 de 18h30 à 20h30.
Où: Zoom
Inscription: Inscrivez-vous à l’avance à cette réunion.

Pour plus d’informations: Communiquez avec le Programme de ressources sur l’alcoolisme foetal au 613-761-9252 Ext. 234 ou fasd@able2.org

Nouveau programme de soutien pour les jeunes affectés de l’ETCAF qui se trouvent dans le système juridique disponible dès maintenant

Nous sommes ravis de présenter un nouveau programme de soutien pour les jeunes affectés de l’ETCAF qui se trouvent dans le système juridique à Hamilton et dans les régions avoisinantes, qui a été financé par le ministère de la Justice du Canada.

ALL 4 ONE est un programme qui offre une intervention et un soutien aux jeunes (âgés de 12 à 17 ans) impliqués dans la justice et à leurs aidants naturels, vivant avec l’ETCAF ou qui demandent un diagnostic. Ce programme est centré sur le client et dirigé, avec un accent sur les forces et les capacités de l’individu.

ALL 4 ONE comprend que pour les jeunes touchés par l’ETCAF qui sont impliqués dans la justice, la gestion de cas individualisée et le soutien à la famille sont des éléments essentiels pour prévenir la récidive. À son tour, ALL 4 ONE s’engage à bâtir une communauté de pratique parmi les professionnels de la justice concernant les problèmes et les préoccupations des jeunes touchés par l’ETCAF engagés dans le système de justice pour obtenir les meilleurs résultats.

Conscient des défis uniques et permanents auxquels ces personnes sont confrontées, ALL 4 ONE est composé d’un intervenant en soutien à la famille et d’un intervenant auprès des jeunes, qui fourniront une assistance de grande envergure aux jeunes et aux soignants, lorsqu’ils naviguent dans le système judiciaire et accèdent aux ressources communautaires et élargir leurs réseaux de soutien pour développer le cercle de prise en charge du jeune.

Veuillez cliquer ici pour voir la brochure qui fournira plus de détails sur le programme ALL 4 ONE et les différents soutiens qu’il peut offrir aux jeunes et à leurs aidants.

Si vous avez des questions ou souhaitez obtenir des précisions, veuillez communiquer avec la coordonnatrice de programme / intervenante en soutien à la famille, Cassy Bowden, au 289-556-6171 ou par courriel à cbowden@jhshamilton.on.ca ou auprès de l’intervenant auprès des jeunes, Jeff Parker, au 289 -442-5886 ou par courriel à jparker@jhshamilton.on.ca.

(en anglais) Survey of parents with adults and young adults with FASD

Posted on behalf of David Gerry (Host of the Living With FASD Summits)


A stark question from our 28 year old daughter with FASD: What’s going to happen to me when you die

I wanted to connect with you to get your opinion on a situation I experienced in September this year. When asked by the facilitator of a webinar on September 9th (FASD Awareness Day), “What is your greatest fear for the future?” our 28 year old daughter bluntly answered, “What will happen to me when my parents die?”

That simple statement brought to the forefront an ongoing concern that’s been nagging me over the past several years. I assume this concerns many other families, too. As you may be aware, when it comes to solving the long term living requirements our family member with FASD will face (after you pass), there can be many challenges.

In order to find solutions to this issue, I would first like to start by finding out more from parents the scope of the problem, what you have tried and what solutions you have found. I would really appreciate your experience, opinions, and insights so am hoping you are willing to fill out the following 5-10 minute survey here: https://forms.gle/PKnv8eiieMnTwdTf6.

For those of you interested in my findings, I will be offering a free training to highlight the top 3 challenges, leave me your name and email in the last two optional text boxes of the survey.

Thanks in advance for your precious time,

David Gerry